Sprung zur Navigation. Sprung zum Inhalt.

  German
 
  English

Karlsruhe: Culture

Karlsruhe. Cité du droit et de la justice

Notre système juridique repose sur les Droits de l’Homme et du Citoyen, des conditions inaliéna­bles de notre vie en communauté. Karlsruhe, en tant que ville du droit, s’est donc appropriée la thématique « droit et justice ». Ainsi, le projet est mis en œuvre avec emphase et comprend par ailleurs une mission de politique culturelle, à savoir consolider en substance l’auto­por­trait de notre société. La simple modifi­ca­tion des priorités désormais axées sur les Droits de l’Homme et du Citoyen a généré de nouvelles oppor­tu­nités.


Charte urbaine européenne

Inspiré par la lettre de privilèges de Karlsruhe rédigée en 1715, date de création de la ville, le projet se penche sur les perspec­ti­ves des villes européen­nes au 21ème siècle.

En savoir plus zur Seite Charte urbaine européenne

Route de la démocratie

Ce projet de coopéra­tion communal à l’échelle des Länder vise à faire prendre conscience des traditions libérales et démocra­ti­ques en Allemagne.

En savoir plus zur externen Seite Route de la démocratie

Coalition des villes contre le racisme

Le conseil municipal a décidé, le 16/10/2007, que la ville de Karlsruhe parti­ci­pe­rait au projet lancé par l’UNESCO et la ville de Nuremberg « Coali­tion européenne des villes contre le racis­me »/« ­Eu­ro­pean Coalition against Racism ».

En savoir plus zur Seite Coalition des villes contre le racisme

Place des droits fondamentaux

Sur la Place des droits fonda­men­taux Platz der Grund­rechte, située entre la place du château Schloss­platz et le Zirkel, ainsi que sur 24 sites excentrés de la ville, 48 décla­ra­ti­ons de repré­sen­tants et citoyens sur la justice et les violations de la justice sont inscrites sur des plaques de rue dans les espaces publics.

En savoir plus zur Seite Place des droits fondamentaux

Les pierres d’achoppement de Gunter Demnig

Le projet « Stol­per­stei­ne » (pierres d’achop­pe­ment) a été lancé par l’artiste colonais Gunter Demnig. Devant les anciennes maisons des victimes du nazisme, des plaques de laiton portant leur nom et des infor­ma­ti­ons biogra­phi­ques sont enfoncées dans le sol.

En savoir plus zur externen Seite Les pierres d’achoppement de Gunter Demnig

Le livre commémoratif en hommage aux Juifs de Karlsruhe

En 1933, 3 358 Juifs vivaient à Karlsruhe. Plus de 1 000 ont trouvé la mort entre 1933 et 1945. Ils devaient tomber dans l’oubli, selon la volonté des nazis. Le livre commé­mo­ra­tif Gedenkbuch rappelle leur souvenir.

En savoir plus zur Seite Le livre commémoratif en hommage aux Juifs de Karlsruhe