Sprung zur Navigation. Sprung zum Inhalt.

Karlsruhe: Kultur und Tourismus

Frauenperspektiven 2007: Le Festival (français)

Festival "Perspectives de femmes" du 9 au 25 mars 2007

Nouveau Monde – Mondes nouveaux?


Le Festival "Frauenperspektiven"


Le 9e festival Perspec­ti­ves de femmes "Nouveau Monde – Mondes nouveaux? Guatemala, Mexique, Cuba" poursuit en 2007 le dialogue avec les cultures extra-européen­nes entrepris en 2003 avec "Orient – Occident" et en 2005 avec "Extrême-Orient – Proche Occident". Comme ses prédé­ces­seurs, il place également au centre de ce dialogue les femmes, leurs conditions de vie, leur création artistique et leurs points de vue.

Avec plus de 40 manifes­ta­ti­ons, le festival "Nouveau Monde – Mondes nouveaux?" se propose d’aborder les relations politico-cultu­rel­les entre le "nouveau" et l’ "ancien" monde en prenant pour exemple les femmes des trois pays sur lesquels il a choisi de se focaliser: le Guatemala, le Mexique et Cuba. A l’intérieur de ce cadre, il met l’accent sur deux aspects parti­cu­liers: d’une part sur les influ­ences et rapports récipro­ques existant entre les cultures européen­nes et latino-améri­cai­nes, et d’autre part, comme l’indique son sous-titre "Identi­da­des en Movimien­to", sur les boule­ver­se­ments sociaux et leurs retombées sur les identités indivi­du­el­les et collec­ti­ves des hommes et femmes de ces trois pays.

Dans l’ "ancien monde" européen, il est très rare d’ observer une connaissance appro­fon­die de la complexité de ces pays, de leurs popula­ti­ons, leur politique et leur culture. Cette consta­ta­tion constitue le point de départ du festival "Nouveau Monde – Mondes nouveaux", qui tente en 2007 de compléter et d’actua­li­ser nos connaissances en présentant les points de vue de scien­ti­fi­ques et d’artis­tes de différents domaines tels que l’art, la photo­gra­phie, le cinéma, la littéra­ture ou la musique. La réalité de la vie des femmes au Guatemala, au Mexique et à Cuba est abordée dans une double optique: celle des émigrées et celle des Européen­nes. De ces "regards croisés" naissent des approches variées et très différen­ciées permettant de placer notre thème sous des éclairages multiples.

Cette conception, qui est la nôtre, Mario Vargas Llosa l’exprime en ces termes:

"Afin qu’un pays puisse renforcer et développer sa culture, il doit ouvrir grandes ses portes et ses fenêtres pour laisser entrer les courants intel­lec­tu­els, scien­ti­fi­ques et artis­ti­ques et favoriser ainsi le libre cours des idées de quelque origine qu’elles soient. C’est de cette façon que tradition et expérience indivi­du­elle pourront être mises à l’épreuve, corrigées et enrichies par tous ceux qui, en d’autres lieux, en d’autres langues et sous d’autres conditions, partagent avec nous la misère et la grandeur de l’aventure humaine!

Nous vous invitons à partir avec nous à la découverte du captivant programme de notre festival!

Mot de bienvenue du Maire de Karlsruhe Heinz Fenrich